Certification de la parenté des bovins

Les flux rss du siteImprimer la page

Qu’est-ce que c’est, à quoi ça sert ?

La certification de parenté bovine est la reconnaissance génétique des parents d’un animal. Elle permet de :

  • Gérer plus précisément la fonction de reproduction dans votre élevage
  • Adhérer au service officiel du contrôle de performance de vos animaux (contrôle laitier, bovins croissance)
  • Assurer la traçabilité génétique de vos animaux
  • Evaluer le potentiel génétique des reproducteurs présents sur votre exploitation
  • Choisir au mieux les taureaux reproducteurs que vous utilisez et éviter les consanguinités
  • Valoriser vos produits lors de leur commercialisation (démarches qualité, vente de reproducteurs...)

Comment y adhérer ?

Vous pouvez adhérer à la CPB par simple demande à l’EDE. Il suffit de retourner l’engagement du naisseur dans la CPB.
Le contrat peut être « complet » c’est à dire que tous les veaux nés dans votre exploitation ont une ascendance certifiée ou « racial », par exemple si vous ne souhaitez certifier que votre troupeau laitier ou allaitant.

CAS PARTICULIER : Si vous indiquez la race « Croisée » (code 39), tous les veaux issus des vaches croisées seront filiés, qu’elles soient allaitantes ou laitières. Il n’est pas possible de les distinguer.

Dans le cas d’une nouvelle adhésion, il est possible qu’une visite soit indispensable sur votre exploitation. Cette dernière permet d’attribuer une « race à dire d’expert » à votre troupeau non certifié.

Si je m’engage, que dois-je respecter ?

Les naisseurs engagés dans le dispositif de certification de la parenté pour une ou plusieurs races de leur troupeau (art. D. 653-55 du CRPM) :

  • tiennent un registre des opérations de monte privée ou publique, naturelle ou artificielle, réalisées dans leur exploitation, et tiennent à disposition de l’établissement de l’élevage les informations correspondantes ;
  • déclarent l’ensemble des autres informations prévues dans le cahier des charges national après la naissance de chaque veau. Ces informations comprennent les données relatives aux anomalies observées ;
  • déclarent à l’établissement de l’élevage, chaque taureau dont la semence est prélevée dans le cadre de la monte privée artificielle ;


Le registre des opérations de monte privée ou publique, naturelles ou artificielles est constitué :

  • des bulletins d’insémination animale et des attestations de transfert embryonnaire ;
  • de l’enregistrement de la date de saillie d’une femelle par un taureau et/ou la date d’entrée et la date de sortie d’un taureau dans un lot de femelles
  • dans le cas de femelles fécondées sur une autre exploitation, de la liste des événements de fécondation réalisés sur la femelle depuis le dernier vêlage ;


Modalités de notification de ces informations par le naisseur :

En plus des informations sur la mère, le naisseur doit notifier :

  • les informations sur le père :

    - le code pays et le numéro national du père dans le cas d’une monte naturelle,
    - la mention « IA », si le veau est issu d’une insémination animale publique,
    - la mention « NSP » pour "ne sais pas", si l’éleveur ne connaît pas le père du veau.

  • les informations nécessaires à la certification :

    - Transplantation embryonnaire
    - Jumeau
    - Avortement

  • Les informations complémentaires liées à la naissance :

    - conditions de naissance du ou des veaux
    - poids de naissance (et indiqué pesé ou estimé)
    - tour de poitrine
    - les anomalies (morphologiques, neurologiques ou métaboliques), selon les procédures définies par l’observatoire national des anomalies : www.onab.fr

Le délai de notification des naissances pour les éleveurs CPB est de 7 jours ! Au-delà, la certification du veau est rejetée. De plus, n’estimez jamais le tour de poitrine d’un veau mesurez-le précisément.

A partir de ces déclarations, l’EDE vérifie la cohérence des informations et certifie ou non l’ascendance maternelle et/ou paternelle de chaque veau concerné ; vous obtenez le résultat de cette certification au verso du passeport.

  • Résultats de la certification


À réception des passeports, vérifiez les filiations au verso et faites part d’une réclamation éventuelle sur le résultat dans les 7 jours qui suivent la réception et en tout état de cause avant le plan d’accouplement des génisses pour éviter un risque de consanguinité.

Il est parfois possible que la certification soit refusée. Le motif est inscrit au dos du passeport.

Dans le cas où deux IA sont connues pour un animal et même si 21 jours séparent ces deux IA, il est possible que la certification soit rejetée.
En effet le calcul est effectué comme ceci :

- Calcul de la date théorique d’insémination en fonction de la race de la vache (date de vêlage moins nombre de jour de gestation)

- Ecart entre date théorique d’insémination et les dates d’IA.

Contact

Sophie JOBARD

Conseillère Identification EDE
Certification et Identification
03.25.35.02.85
sjobard@remove-this.haute-marne.chambagri.fr

Vous avez un doute sur la parenté d'un bovin ?

  • La certification dépend de la fiabilité et de la cohérence des informations déclarées par l’éleveur.
  • Nous vous conseillons de faire cette vérification avant l’âge d’un an et en tout état de cause avant le plan d’accouplement des génisses.