Identification des ovins et caprins

Les flux rss du siteImprimer la page

Réglementation générale

Avant toute introduction d’animaux (ou au plus tard dans les 7 jours suivants l’introduction) de l’espèce ovine ou caprine, vous devez déclarer votre activité au service EDE du département dans lequel les animaux se trouvent.

Si vous ne possédez pas encore de numéro d’exploitation, ce dernier vous sera attribué.

Un indicatif  de marquage vous sera également attribué.

Ce dernier est unique et sera indiqué sur les boucles des animaux.

Tout détenteur d’ovin ou de caprin doit :

  • Déclarer son activité à l'EdE et ce dès le 1er animal, ainsi que toute modification et/ou cessation,
  • Identifier chaque ovin ou caprin par deux boucles auriculaires agréées (hors animaux de boucherie dérogataires) et identiques sur chacune des deux oreilles dans les 6 mois suivant sa naissance et avant que l’animal ne quitte l’exploitation,
  • Veiller au maintien de ces deux boucles et donc à l'identification de l'animal tout au long de sa détention,
  • Notifier à l’EDE chaque entrée, ou sortie d’animaux dans un délai de 7 jours,
  • Tenir à jour le registre d’élevage, constitué de :

- Double des documents de circulation,
- Liste des boucles complétées avec les dates de pose,
- Tableau de rebouclage provisoire (boucle rouge),
- Recensement annuel (copie),
- Bons d’équarrissage,
- Ordonnances et traitements réalisés (Carnet sanitaire).

L’ensemble des documents doivent être conservés au minimum 5 ans.


Pour plus de renseignements : consultez l'arrêté du 19 décembre 2005 relatif à l’identification des animaux des espèces ovine et caprine et son annexe.

Boucles d'identification ovines et caprines

La boucle est composée :

  • De l’indicatif de marquage de l’exploitation de naissance
  • D’un numéro de travail à 5 chiffres

Un ovin ou un caprin à destination de l’élevage doit obligatoirement avoir deux boucles, l’une électronique à l’oreille gauche, la seconde conventionnelle à l’oreille droite.


Depuis le 1er janvier 2017: tout ovin ou caprin détenu devra être obligatoirement identifié avec un repère électronique, y compris pour ceux nés avant le 9 juillet 2005.


Pour rappel : "Animal de boucherie dérogataire" : tout animal vivant né en France des espèces ovine et caprine destiné à être abattu sur le territoire national avant l'âge de douze mois soit directement, soit après passage dans un centre de rassemblement agréé, un marché ou un centre d'engraissement

Vous détenez des animaux non électronisés ? Voici la marche à suivre :

- Etablir soigneusement la liste de ces derniers (indicatif de marquage et numéro d’ordre),
- Joindre cette liste à votre commande de boucle (rubrique boucles de rebouclage)

En cas de perte d’un repère, l’animal doit être rebouclé à l’identique.

Dans cette attente, vous devez apposer un repère provisoire rouge sur lequel vous reporterez le numéro complet de la boucle perdue.
L’éleveur a un an pour commander un nouveau repère de remplacement à l’identique (plastique ou électronique).
La date de pose d’une boucle rouge doit être inscrite sur votre registre d'élevage.

Les 4 règles d’or pour une identification fiable et une traçabilité assurée :

•    2 repères posés
•    1 recensement renvoyé chaque année
•    1 notification régulière des mouvements
•    1 mise à jour du registre d’élevage